Les nouvelles semences sont arrivées !

La fusion entre les deux géants Monsanto et Bayer aura-t-elle lieu ? La Commission européenne a jusqu’au 12 mars pour prendre une décision. En cas de fusion, le nouveau géant formerait la plus grande entreprise de pesticides et de semences du monde, et contrôlerait l’approvisionnement en nourriture de la planète quasi toute entière. En tant que consomACteur nous avons des moyens d’agir : regagner en autonomie, se réapproprier les semences libres ainsi que le savoir-faire associé. C’est le rôle de Need for Seed, une initiative lancée par le CITIM en collaboration avec trois acteurs locaux* en 2016. Son objectif : donner accès aux semences traditionnelles et nouvelles cultivées au Luxembourg, à des ouvrages liés à la biodiversité, aux OGM, aux modèles agricoles, au jardinage et à la réalisation de semis et de récolte des graines….

Devenez consomActeurs !

Contrairement aux semences que l’on peut acheter dans la plupart des commerces, les semences de notre partenaire SEED Luxembourg sont des semences de variétés traditionnelles et nouvelles, cultivées au Luxembourg depuis de longues années.  Les variétés traditionnelles sont naturellement reproductibles. Elles représentent un bien culturel accessible à tous. Ces variétés anciennes de nos terroirs étaient naturellement adaptées à leur environnement et ne réclamaient ni engrais ni pesticides, contrairement aux semences standardisées qui sont aujourd’hui devenues la norme.

Les semences cultivées jouent donc un rôle essentiel dans la diversité locale d’espèces et de variétés de plantes ainsi que dans la souveraineté semencière, la qualité et la sécurité alimentaire. SEED Luxembourg vient de déposer les nouvelles semences au CITIM avec une variété de tomates particulièrement adaptée à la culture sur le balcon ou en pot… de quoi donner à chacun l’opportunité de se réappropier le contenu son assiette.

* le réseau semences Seed Luxembourg, l’initiative privée Kraizschouschteschgaart ainsi que Natur&Ëmwelt

 

Share this