SlidersiteCITIM4
Slider Semences
SlidersiteCITIM-7
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Agenda

[osd_social_media_sharing]
Oct
24
mar
Lunch-talk @CITIM avec Carla Nagels sur la corruption @ CITIM - Centre d'Information Tiers Monde
Oct 24 @ 12:30 – 13:30

Lunch talk, avec Carla Nagels, co-auteure de « Sociologie des élites délinquantes » et professeure de criminologie à l’Université Libre de Bruxelles.

📅 24 octobre 2023 à 12h30
📍 136, rue Adolphe Fischer L-1521 Luxembourg
🥪 Repas offert
🖊️ Inscription: citim@astm.lu / +352 400 427 31

« La corruption n’est pas à côté ou en marge du système ; elle vit en symbiose avec lui, se nourrit de ses faiblesses, s’infiltre dans ses interstices » (Yves Mény)

La corruption est un sujet peu abordé dans le secteur de la coopération au développement. Il y est pourtant présent, puisque c’est notamment pour éviter que les moyens octroyés ne soient détournés de leur finalité que des conditions et des contrôles strictes accompagnent les aides internationales. En toile de fond, toutefois, apparaît toujours cette image d’Épinal de régimes politiques dans le Sud global fort exposés à la corruption, auxquels on oppose, par contraste, nos États occidentaux prétendument solidement ancré dans la bonne gouvernance. Or, l’Occident n’est pas à l’abri du fléau. La corruption y prend sans doute des formes différentes, sophistiquées, feutrées, indirectes et sa réalité semble davantage tolérée par les populations locales, sous réserve de quelques scandales retentissants. Les pratiques déviantes sont normalisées, banalisées et minimisées. Si l’on veut bien voir cette réalité, la corruption n’apparait alors plus comme liée à une caractéristique essentialisée de régimes politiques de telle ou telle partie du globe, mais comme inhérente à une forme d’organisation sociale dans laquelle les puissances économiques, en dépit de leur rhétorique de la libre concurrence, cherchent en permanence à s’y soustraire et à créer ou consolider leur mono- ou oligopole, forts de la complicité naturelle de l’État. Derrière le corrompu se cache souvent un corrupteur… et il arrive que celui-ci soit une « honorable » société multinationale. « Sociologie des élites délinquantes » dévoile les mécanismes de la délinquance en col blanc et de la corruption politique, des raisons de leur tolérance sociale et de leur légitimation culturelle. Carla Nagels nous en fera une présentation succincte, suivie d’un échange avec les participant.e.s à ce nouveau lunch-talk @CITIM.

Pour nous permettre de bien organiser l’activité, notamment la commande des repas, nous vous invitons à vous inscrire par mail (citim@astm.lu) ou par téléphone (+352 400 427 31). Vous-êtes les bienvenu.e.s
Cet événement est une initiative du CITIM et de l’ASTM -Action Solidarité Tiers-Monde, en partenariat avec ETIKA – Initiativ fir Alternativ Finanzéirung.
Voici le lien pour l’événement Facebook: https://www.facebook.com/events/992726668508693?ref=newsfeed
White-Collar Crime une Ciné-Conférence @ Cinémathèque
Oct 24 @ 19:00 – 22:00
Wall Street vu par Hollywood – ou comment le cinéma présente la déviance financière
Ciné-conférence par Carla Nagels (chargée de cours à la Faculté de Droit et de Criminologie de l’Université libre de Bruxelles) | en langue française | environ 45’
► travaille depuis plusieurs années sur la transgression des élites et la manière dont la société y réagit. Elle a notamment publié avec Pierre Lascoumes l’ouvrage ‘Sociologie des élites délinquantes’.
La ciné-conférence sera suivie de la projection de :
The Big Short
USA 2015 | Adam McKay | vostFR | 130’ | digital | Cast : Christian Bale, Steve Carell, Ryan Gosling, Brad Pitt | D’après : le livre ‘The Big Short: Inside the Doomsday Machine’ de Michael Lewis
Wall Street, 2005. Profitant de l’aveuglement généralisé des grosses banques, des médias et du gouvernement, quatre outsiders anticipent l’explosion de la bulle financière et mettent au point… le casse du siècle.
« La bourse est le siège de l’activité financière qui se développe autour de l’investissement et de l’échange de titres. Si les jeux de spéculation et de transaction qui la caractérisent sont généralement légitimes, le milieu de la finance n’est pas pour autant exempt d’errements et d’inconduites. Comme l’a encore rappelé la crise en 2008, de telles dérives peuvent à ce point ébranler l’économie mondiale qu’une série d’effets sociaux désastreux s’ensuivent. Or, bien que pouvant faire la une des médias, les pratiques indélicates qui concourent à de telles crises ne suscitent finalement que peu de réactions. La présente conférence entend contribuer à la compréhension de cet intérêt limité en questionnant l’image des inconduites en bourse produite par un média à forte pénétration populaire : le cinéma. Le cinéma populaire est un observatoire privilégié de l’état des mentalités, et d’autre part il fonctionne comme un révélateur des non-dits des discours politiques. » (Carla Nagels)
En partenariat avec l’ASTM – Action Solidarité Tiers Monde, le CITIM – Centre d’Information Tiers Monde, ETIKA – Initiativ fir Alternativ Finanzéierung
✶✶✶
✧ Tickets ✧
Tarif plein : 3,70€ / tarif réduit* : 2,40€
Carnet de 10 billets : 25€ et 17€ (réduit*)
En ligne via www.luxembourg-ticket.lu et à la caisse du cinéma (ouvre 30 minutes avant les séances)
*Les tickets réduits ainsi que les carnets ne sont que disponibles à la caisse de notre cinéma.
Plus d’informations concernant la programmation de la Cinémathèque ainsi que les détails pratiques peuvent être consultées sur : www.cinematheque.lu.
Nov
24
ven
Lunch Talk @ CITIM @ CITIM - Centre d'Information Tiers Monde
Nov 24 @ 12:30 – 13:30
Lunch talk avec Jérémie Piolat, anthropologue (LAAP), auteur du livre « Sudalisme », consultant interculturalités et discriminations
📅 24 novembre 2023 à 12h30
📍 136, rue Adolphe Fischer L-1521 Luxembourg
🥪 Repas offert
✍️ Inscription: citim@astm.lu / +352 400 427 31
À travers du terme « Sudalisme », J. Piolat désigne “une certaine disposition de la majorité des personnes eurodescendantes à disqualifier, invisibiliser et ignorer les pratiques cultu-relles, conceptions, complexités et modes de production de connaissances issues des Suds (ou perçues comme telles)”.
Ce phénomène J. Piolat a pu l’observer à l’occasion de discours politiques surmédiatisés, dans de nombreux films mettant en scène des personnes non blanches ou encore au sein de cer-taines associations d’alphabétisation des migrants où il a mené une recherche ethnogra-phique durant 13 années.
Au-delà d’un nombre important d’anecdotes surprenantes révélant entre autres les restes de l’imaginaire colonial, l’auteur nous invite à déseurocentrer notre regard et à questionner les failles affectives, intellectuelles et politiques de notre quotidien en Europe de l’Ouest.
Jérémie Piolat est Docteur en Sciences politique et sociale et anthropologue, membre du La-boratoire d’Anthropologie Prospective (LAAP, UCLouvain). Il travaille comme chargé d’études au sein de l’asbl BePax où il conçoit et anime différentes recherches et formations mettant en lumière le caractère systémique des discriminations raciales et notamment un module sur le « Sudalisme ».Il est également professeur invité à l’UCLouvain.
Les ouvrages de J. Piolat “Portrait du colonialiste” (Editions Libre 2021) et “Sudalisme : l’imaginaire qui nourrit le racisme” seront en vente. L’auteur se rendra disponible pour les dédicacer.
Jérémie Piolat nous en fera une présentation succincte, suivie d’un échange avec les participant·e·s à ce nouveau lunch talk @CITIM.
Pour nous permettre de bien organiser l’activité, notamment la commande des repas, nous vous invitons à vous inscrire par mail (citim@astm.lu) ou par téléphone (+352 400 427 31).Comme toujours cette offre est gratuite.
Vous-êtes les bienvenu·e·s !
Mar
15
ven
Lunch Talk avec Gilles Reckinger @ CITIM - Centre d'Information Tiers Monde
Mar 15 @ 12:30 – 14:00

 « Oranges amères. Un nouveau visage de l’esclavage en Europe »

Lunch Talk avec l’anthropologue Gilles Reckinger

Parce que la lecture est un acte militant, le CITIM vous propose une rencontre avec l’anthropologue Gilles RECKINGER, auteur de l’ouvrage « Oranges amères. Un nouveau visage de l’esclavage en Europe ».

Basé sur une longue enquête, ce livre nous fait découvrir le sort de migrant.e.s africain.e.s qui arrivent, malgré les dangers de la traversée de la Méditerranée, sur les côtes italiennes et qui, « dans l’attente d’une hypothétique régularisation, dans l’espoir que leur statut de réfugié soit reconnu, n’ont d’autres choix que de cueillir des oranges, exploités, mal payés et mal logés dans des camps de fortune. Ils se trouvent bloqué.e.s là, pendant des années, sans droits et sans papiers, à la merci d’employeurs sans scrupules et des réseaux mafieux, alors que les autorités ferment les yeux. »

Dans son intervention Gilles Reckinger va décrire les destins de migrant.e.s qui, une fois arrivé.e.s en Europe, se retrouvent réduit.e.s à l’état de quasi-esclaves.

Dans « Oranges Amères. Un nouveau visage de l’esclavage en Europe », Gilles Reckinger témoigne de l’insupportable : camps de réfugiés, travail forcé…tout cela sous notre nez, en Europe.

Une enquête choc pour dénoncer l’esclavagisme moderne caché sous les atours de la mondialisation.

L’Union européenne libérale ne peut l’ignorer : elle a créé, à ses frontières, les conditions d’un véritable esclavage contemporain.

Anthropologue et écrivain, Gilles Reckinger se dédie dans son métier comme dans ses convictions à l’Humain.

Le CITIM vous invite pour un input thématique, suivi par une discussion. Comme toujours dans un cadre détendu et avec un repas offert.

Pour des raisons de planification nous vous prions de vous inscrire jusqu’au 12 mars. Soit par mail sous citim@astm.lu ou par téléphone: +352 400 427 31

Avr
23
mar
Lunch Talk « Inégalités et justice fiscale : un regard sur l’historique du secteur financier luxembourgeois » @ CITIM - Centre d'Information Tiers Monde
Avr 23 @ 12:30 – 14:00

Pour l’édition actuel de notre Lunch Talk on a invité Benoît Majerus. Il est enseignant-chercheur en histoire européenne à l’université du Luxembourg où il travaille depuis cinq ans sur l’histoire de la place financière. Joignez-nous pour une introduction dans ses recherches et un sandwich pour nourrir votre corps et votre esprit.

 

« La place du secteur financier dans la société luxembourgeoise est centrale, tant par le nombre d’emplois que par les revenus fiscaux qu’il génère. Cette centralité ne se reflète pas dans l’historiographie luxembourgeoise : celle-ci n’a encore que peu abordé le sujet et les quelques ouvrages existants ont souvent été écrits dans un contexte commémoratif. Quelles archives utiliser pour écrire une telle histoire ? Quelles temporalités caractérisent cette histoire ? Comment articuler cette histoire très localisée avec une histoire transnationale du capitalisme ? C’est à partir de ces questions que la contribution ouvrira un débat sur la nécessité ou non d’un regard historique sur les débats actuels concernant les inégalités et la justice fiscale. »

 

Comme toujours on vous invite de vous inscrire soit par mail citim@atm.lu soit par téléphone 400 427 31 .

Ceci est une offre gratuite.

Sandwich et boisson offerts.