35 ans au service de la collectivité

Pour fêter ses 35 ans, le Centre d’Information Tiers Monde (CITIM), a organisé une rencontre solidaire en présence de Romain Schneider, Ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire ainsi que de nombreux acteurs de la coopération, du développement durable et de l’éducation à la citoyenneté mondiale. Depuis sa création en 1982, ce service d’Action Solidarité Tiers Monde est la seule vitrine de l’éducation et de la solidarité internationale au Luxembourg.

Depuis toujours : une fenêtre sur un monde solidaire
Le CITIM trouve son origine dans la demande croissante de matériel d’informations pertinentes sur les pays dits du ‘Tiers-Monde’ et des sujets de développement face aux informations souvent incomplètes diffusées à l’époque par les médias. En octobre 1982, il ouvre pour la première fois ses portes au public. Son objectif était alors de créer un espace d’information et de débat sur des thématiques Nord-Sud.

Au fil des années, le CITIM n’a cessé d’évoluer en suivant de près l’actualité, les préoccupations des partenaires de l’ASTM, la politique de développement luxembourgeoise et européenne ainsi que les inquiétudes liées au réchauffement climatique. Il continue à jouer un rôle primordial dans le travail d’éducation et de sensibilisation de l’ASTM. Les citoyens y trouvent un espace pour apprendre, se renseigner, se former et devenir acteur d’un monde solidaire. Le nombre d’utilisateurs n’a cessé d’augmenter, avec un total de plus de 2.500 visiteurs l’année dernière.

Quatres espaces d’actions pour répondre aux besoins des différents publics
L’année 2016 a été une année de réflexion stratégique et de repositionnement axés sur les différents publics cibles du centre. Dorénavant le CITIM propose 4 espaces d’actions distincts.

Bibliothèque Spécialisée Nord-Sud
L’espace de documentation et d’information spécialisé sur les questions de développement et sur la diversité culturelle propose aujourd’hui plus de 10.000 documents (livres, romans, CD, DVD et matériels didactiques) à l’emprunt ou en consultation sur place. Un coin spécialement aménagé pour les enfants offre des ouvrages sélectionnés permettant d’allier le plaisir de lire, le dialogue interculturel et l’apprentissage du vivre ensemble

Lieu d’Education à la Citoyenneté Mondiale
Les organisations de développement, association et groupes disposent ici d’un lieu pour des ateliers pédagogiques et des animations de sensibilisation à destination des structures éducatives telles que les maisons relais, écoles et autres. Un catalogue regroupant toutes les offres, activités et valises pédagogiques a été publié en 2017 pour répondre à la demande croissante des différents acteurs.

Centre de Rencontres et d’Echanges
Avec cet espace d’action, le CITIM offre un lieu pour des réunions, événements et des débats grand public organisés par diverses associations, groupes sociaux, le CITIM et l’ASTM.

Espace de Formation
Les professionnels de la coopération et du secteur éducatif partagent ici non seulement un espace de formation, mais aussi des ressources pédagogiques, de méthodologie et d’expérimentation pour des formations proposées par le Cercle de la Coopération, les acteurs de la coopération, un pool de freelance et l’ASTM.

Priorités renforcées pour les prochaines années
Le travail d’information, de formation et d’appui du CITIM à des initiatives solidaires doit non seulement se poursuivre dans les années à venir mais aussi s’amplifier. “En effet, les logiques économiques et financières mises en évidence actuellement dans les pays occidentaux ne favorisent pas, à travers les canaux classiques de communication, l’émergence d’une conscience citoyenne mondiale. Face aux replis identitaires et aux logiques de compétition, le rôle de l’éducation au développement et d’autres acteurs de l’éducation à la citoyenneté mondiale est plus que jamais fondamental pour questionner nos modes de vie et envisager d’autres voies pour le bien être des populations des différents coins de la planète, explique Nicole Ikuku, coordinatrice de l’ASTM.

A travers le Centre d’Information Tiers Monde (CITIM), l’agence culturelle et les supports numériques et matériel appropriés, disposés en « services à la collectivité », l’ASTM portera donc plus particulièrement ses efforts sur deux axes prioritaires : mettre à disposition des citoyens et acteurs éducatifs  une information contextualisée et inédite sur le développement.

Share this