Pick of the Month May: Frontières – Grenzen

Bienvenue dans le monde des frontières ! Depuis le début de « la crise migratoire » en 2015, le mot « frontière » est dans toutes les bouches. On pense tout d’abord aux frontières physiques : des murs, des clôtures,… qui peuvent avoir une longue histoire, et ensuite aux frontières qui excluent des groupes de personnes jusqu’à les mettre dans des camps. En allemand, il y a également l’association liée au mot « Grenze » : la limite – le fait que les ressources de notre planète ne sont pas infinies. En fait, on ne voit pas bien ce qui se passe de l’autre côté du mur ou derrière une frontière. Donc, c’est toujours bien de se poser la question ” Qui ou quoi se trouve derrière ce mur? Quel est l’impact des frontières ? Enfin, à quoi ou plutôt à qui servent elles ? Dans notre Pick of The Month du mois de mai, nous vous invitons à faire le tour de la question, … et peut-être à déconstruire certaines frontières. Bonne lecture !

peak. – Von ökologischen Grenzen und nachhaltigen Perspektiven

Ob Braunkohleabbau, industrielle Landwirtschaft oder Verkehr – unser tägliches Handeln bleibt nicht ohne Folgen für Mensch und Natur.

„peak.“ führt mit narrativen und informativen Grafiken durch neun Dimensionen der (Nicht-)Nachhaltigkeit und veranschaulicht Ausmaß und Qualität der Übernutzung von Natur und Umwelt. Das Buch zeigt aber auch, was Wirtschaft und Politik sowie jeder einzelne für eine lebenswerte Zukunft tun können. Wir haben es selbst in der Hand.

Ein Video zum Buch gibt es hier.

Michael Brose

Oekom Verlag / 2018 / 128 S.

 

 

L’Atlas des frontières – Murs, conflits, migrations

Crise des migrants, Brexit, conflits en chaîne au Moyen-Orient, tensions asiatiques, mur entre le Mexique et les États-Unis : la question des frontières est plus que jamais d’actualité. Mais savons-nous vraiment ce qu’est une frontière ? Il y a des frontières que l’on traverse aisément et d’autres infranchissables, il y a des frontières visibles et d’autres invisibles, il y a des frontières politiques, économiques, culturelles… Ce premier atlas consacrés aux frontières aide à mieux comprendre les enjeux qui se cachent derrière ces lignes qui séparent ou relient les peuples.

Bruno Tertrais, Delphine Papin

 

Les Arènes / 2016 / 140 p.

 

 

 

Partir – Au delà des frontières

Pour fuir la guerre, deux enfants et leur maman se lancent dans un long et dangereux voyage loin de leur pays. Passer la frontière, traverser la mer, se cacher, sans jamais perdre espoir… Leur chemin est celui de tous ceux qui tentent de trouver un endroit où vivre en paix.

Un album magnifique et sensible, pour évoquer simplement avec les petits l’exil, la migration vers l’inconnu d’un monde nouveau.

Francesca Sanna

Gallimard Jeunesse / 2016 / 44 p. / à partir de 5 ans

 

 

Un monde de camps

Les camps se multiplient et se banalisent partout sur la planète. Ils sont aujourd’hui des milliers, dessinant peu à peu un nouveau paysage mondial. Gouvernements nationaux et agences internationales adoptent de plus en plus systématiquement cette solution pour « regrouper » les réfugiés humanitaires, pour « parquer », faire « transiter », « retenir » ou mettre à l’écart les « déplacés » et les migrants, les « clandestins » et autres indésirables.
En vingt-cinq monographies qui forment une sorte de tour du monde des camps (du plus ancien, à Chatila au Liban, au plus grand, à Dadaab au Kenya, qui regroupe 450 000 habitants, en passant par le plus informel, à Canaan en Haïti, ou le plus précaire, à Calais), cet ouvrage fait découvrir la vie intime et quotidienne de leurs habitants.

Sous la direction de Michel Agier

La Découverte / 2014 / 422 p.

 

 

 

Le retour des frontières

Après plusieurs décennies de négation des réalités frontalières au nom de pratiques économiques de libéralisation, il est aujourd’hui fréquent d’évoquer un ” retour ” des frontières. Comme si elles avaient disparu sous l’effet de la mondialisation. Pourtant, les frontières politiques restent des éléments actuels fondamentaux du système international.

Mais face à l’illusion de l’uniformité des situations frontalières, il est nécessaire de décomposer l’hypothèse d’un retour généralisé des frontières. Est-ce, lorsque des peuples se déchirent en factions rivales, une solution qu’il serait pertinent d’élaborer afin de mettre fin aux crises les plus graves ? Est-ce un puissant retour du refoulé, signant la fin du sans-frontiérisme, face aux nouvelles menaces exigeant des réponses régaliennes, d’échelle nationale ?
Cet ouvrage est celui d’un géographe, qui rompu au terrain, n’observe pas ” La ” frontière mais des frontières plurielles, diverses, datées, plus ou moins visibles, plus ou moins conflictuelles mais toujours artificielles au sens de constructions socio-politiques.

Michel Foucher

CNRS éditions / 2016 / 55 p.

 

Die Frau nebenan

Hortensia und Marion sind Nachbarinnen. Eine ist schwarz, eine weiß. Beide blicken auf beeindruckende Karrieren zurück. Beide sind seit kurzem Witwe. Ihre gegenseitige Abneigung pflegen sie mit so viel Eifer, dass man ihnen die achtzig Jahre nicht anmerkt. Aber was wissen sie wirklich voneinander?  Als Marions Haus durch einen Baufehler unbewohnbar wird, muss sie vorübergehend zu Hortensia ziehen. Das zwingt die Frauen zu unwillkommener Nähe. Bald tauschen sie gemeinsame Erinnerungen aus. Sie haben beide harte Verluste und Ungerechtigkeiten erfahren. Mit dem Mut zur Wahrheit und der Kraft der neu gewonnenen Freundschaft stellen sie sich den großen Fragen im Leben.

Yewande Omotoso

Ullstein / 2018 / 264 S.