Slider

Pick of the Month March: Les femmes du monde – Die Frauen dieser Welt

Être écoféministe – Théories et pratiques

Oppression des femmes et destruction de la nature seraient deux facettes indissociables d’un modèle de civilisation qu’il faudrait dépasser : telle est la perspective centrale de l’écoféminisme. Mais derrière ce terme se déploie une grande variété de pensées et de pratiques militantes.
Rompant avec une approche chic et apolitique aujourd’hui en vogue, ce livre restitue la richesse et la diversité des théories développées par cette mouvance née il y a plus de 40 ans : critique radicale du capitalisme et de la technoscience, redécouverte des sagesses et savoir-faire traditionnels, réappropriation par les femmes de leur corps, apprentissage d’un rapport intime au cosmos…
Dans ce road trip philosophique alternant reportage et analyse, l’auteure nous emmène sur les pas des écoféministes, depuis les Cévennes où certaines tentent l’aventure de la vie en autonomie, jusqu’au nord de l’Inde, chez la star du mouvement Vandana Shiva. Elle révèle aussi les ambiguïtés de ce courant, où se croisent Occidentaux en quête d’alternatives sociales et de transformations personnelles, ONG poursuivant leurs propres stratégies commerciales et politiques, et luttes concrètes de femmes et de communautés indigènes dans les pays du Sud.

Jeanne Burgart Goutal

l’échappé / 2020 / 320 p.


Girl, Woman, Other

Grace is a Victorian orphan dreaming of the mysterious African father she will never meet.

Winsome is a young Windrush bride, recently arrived from Barbados.

Amma is the fierce queen of her 1980s squatters’ palace.

Morgan, who used to be Megan, is blowing up on social media, the newest activist-influencer on the block.

Twelve very different people, mostly black and female, more than a hundred years of change, and one sweeping, vibrant, glorious portrait of contemporary Britain. Bernardine Evaristo presents a gloriously new kind of history for this old country: ever-dynamic, ever-expanding and utterly irresistible.

Bernardine Evaristo

Penguin / 2020 / 464 pp.


Chère Ijeawele ou Un manifeste pour une éducation féministe

À une amie qui lui demande quelques conseils pour élever selon les règles de l’art du féminisme la petite fille qu’elle vient de mettre au monde, Chimamanda Ngozi Adichie répond sous la forme d’une missive enjouée, non dénuée d’ironie, qui prend vite la tournure d’un manifeste.
L’écrivain nigériane examine les situations concrètes qui se présentent aux parents d’une petite fille et explique comment déjouer les pièges que nous tend le sexisme, à travers des exemples tirés de sa propre expérience.
Cette lettre manifeste s’adresse à tous : aux hommes comme aux femmes, aux parents en devenir, à l’enfant qui subsiste en nous et qui s’interroge sur l’éducation qu’il a reçue. Chacun y trouvera les clés d’une ligne de conduite féministe, qui consiste à croire en la pleine égalité des sexes et à l’encourager.

Chimamanda Ngozi Adichie

Gallimard / 2017 / 77 p.


The Honey Jar

In this book, Nobel Peace Prize winner and Maya activist Rigoberta Menchú Tum returns to the world of her childhood.

The Honey Jar brings us the ancient stories her grandparents told her when she was a little girl, and we can imagine her listening to them by the fire at night. These Maya tales include creation myths, a classic story about the magic twins (which can also be found in the Popol Vuh), explanations of how and why certain natural phenomena came to exist, and animal tales. The underworld, the sky, the sun and moon, plants, people, animals, gods and demi-gods are all present in these stories, and through them we come to know more about the elements that shaped the Mayas’ understanding of the world.

Rich and vibrant illustrations by noted Mazatec-Mexican artist Domi perfectly complement these magical Maya tales.

Rigoberta Menchú with Dante Liano, translation by David Unger, pictures by Domi

Groundwood books / 2006 / 64 pp. / from the age of 8 up


Le cœur à rire et à pleurer – Souvenirs de mon enfance

La Guadeloupe des années cinquante. Contre des parents qui semblent surtout soudés par le mensonge, contre une mère aussi dure avec les autres qu’avec elle-même, contre un père timoré, la petite Maryse prend le chemin de la rébellion. La soif de connaissance, les rêves d’autonomie et de liberté la guident vers son destin d’écrivain.
Mais peu à peu les épreuves de la vie appellent l’indulgence, la nostalgie de l’âme caraïbe restitue certains bonheurs de l’enfance.
Et Maryse se souvient alors de cet instant qui lui redonna l’amour des siens, de cette ultime nuit où « roulée en boule contre son flanc, dans son odeur d’âge et d’arnica, dans sa chaleur », elle retrouva sa mère en la perdant.

En 2018, Maryse Condé remporte le prix Nobel de littérature alternatif.

Maryse Condé

Pocket / 2001 / 160 p.


Der Frauenatlas – Ungleicheit verstehen, 164 Infografiken und Karten

DER „Frauenatlas“ zum Thema Gleichberechtigung: Infografiken und Fakten, die zeigen, wie es wirklich um die Rechte und Chancen der Frauen in unserer Welt steht.

Auf einen Blick: Wie leben Frauen weltweit? Wie groß ist die Ungleichheit zwischen den Geschlechtern wirklich? Wo werden Fortschritte gemacht, wo gibt es Probleme? Joni Seagers „Frauenatlas“ gibt umfassende Antworten in 164 Infografiken, basierend auf den wichtigsten Studien weltweit:

– Doppelt so viele Frauen wie Männer können nicht lesen und an dem Verhältnis hat sich über 20 Jahre lang nichts verändert.

– Beim derzeitigen Tempo der Fortschritte wird der Gender-Gap 217 Jahre bestehen bleiben.

– 50 Länder reglementieren, wie Frauen sich aus religiösen Gründen kleiden sollten.

– In über 35 Ländern der Welt haben Frauen nocht dieselben Erbrechte wie Männer.

Joni Seager

Hanser / 2020 / 207 S.

Share this